A.C.M.B.I

Algérie : manifestations spontanées pour l'anniversaire du soulèvement populaire du 5 octobre 1988

Ils ont bravé l'interdiction de manifester. Des centaines d'Algériens ont battu le pavé dans plusieurs villes : Alger et Bejaïa notamment. Ils réclament la libération de tous les détenus d'opinion du Hirak et l'instauration d'un régime civil et non militaire. "