Démarche diagnostique devant une hyperferritinémie : comment faire ?

Les Drs Solange BRESSON-HADNI et Jacques LIAUTARD débattent de la démarche diagnostique face à une hyperferritinémie. Ils rappellent que cette anomalie biologique n’est pas synonyme de surcharge martiale. L’interrogatoire et l’examen physique sont essentiels pour fournir des éléments d’orientation et guider le choix des examens complémentaires. L’évaluation du coefficient de saturation de la transferrine est un examen clé pour guider l’orientation étiologique. En France, les deux causes les plus fréquentes d’élévation de la ferritinémie sont le syndrome métabolique et la consommation chronique excessive d’alcool.

► Abonnez-vous au Cregg pour ne rien manquer de notre actu !
https://www.youtube.com/channel/UC7b1VS7G91tNMJpwNFUJWTQ

Retrouvez-nous aussi au quotidien
- Sur le site du Cregg http://www.cregg.org/
- Sur Facebook https://www.facebook.com/le.CREGG/
- Sur Twitter https://twitter.com/Le_CREGG
- Sur Linkedin https://www.linkedin.com/company/cregg/ "